Elisabeth Borne, la ministre des Transports, en réponse à une question d’Antoine Karam sur les infrastructures routières. Le sénateur rappelait les « paroles non tenues par les gouvernements successifs s’engageant à désenclaver le territoire par la route du fleuve »

LA PHRASE.  » La desserte de Maripasoula ne figure pas dans le plan d’urgence »

Source: France Guyane – Politque

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *