Le prêtre n'aurait pas été abusé

By Catherine Lama

© CL

Les deux femmes accusées d’avoir cambriolé un prêtre à Saint-Laurent du Maroni voulaient tout simplement récupérer ce qui leur avait été promis. C’est la version donnée aux gendarmes de la capitale de l’ouest par une troisième femme qui s’est rendue spontanément.

Source: Guyane 1ère

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *