Mgr Jean-Michel di Falco Leandri, justifiant le choix de la chanson de Gilbert Bécaud « L'indifférence » qui parle de « lit qui danse » alors que quelqu'un avait dit être choqué que des hommes d'Église l'interprètent.

LA PHRASE. Heureusement que les lits de nos parents ont dansé, sinon nous ne serions pas là. L’essentiel est qu’il soit solide

Source: France Guyane – Société

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *