Oiapoque : la pénurie d'essence menace les actions de prévention contre le chikungunya

By Catherine Lama

© Guyane 1ère

L’épidémie de chikungunya touche 14% des habitants d’Oiapoque et voilà qu’à cela se rajoute une pénurie d’essence depuis lundi 9 mars. Résultat : impossible pour les voitures de la municipalité de continuer leurs actions de fumigation dans les quartiers de la ville.

Source: Guyane 1ère

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *